Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Conseils relatifs à la prise de médicaments

 

Les capsules ainsi que certains comprimés ne doivent pas être fractionnés. Leur principe actif est «encapsulé» de façon à être libéré en temps voulu dans le tractus gastro-intestinal. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien à ce sujet. De nombreux médicaments doivent être pris avec du liquide, de préférencede l’eau.

• Si vous avez des difficultés à retirer le médicament de son conditionnement (notamment s’il est pourvu d’une fermeture de sécurité pour les enfants) ou à lire la notice d’emballage à cause de la taille des caractères, etc., parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Il vous aidera à trouver d’autres solutions.


De nombreux médicaments sont disponibles sous différentes formes :
comprimé, capsule, sirop ou suppositoire. Si vous trouvez la forme qui vous a été prescrite peu pratique, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Il en existe souvent une autre qui vous convient mieux.


• Si vous avez de la peine à y voir clair dans les prescriptions :
Utilisez un pilulier (soit journalier, soit hebdomadaire, selon que vous souhaitez que vos médicaments soient préparés pour la journée ou pour toute la semaine). Vous pouvez vous en procurer un à la pharmacie.
– Demandez à votre médecin si vos médicaments sont disponibles sous une forme qui permette une seule prise quotidienne (forme retard).                                

– Demandez éventuellement à une personne de confiance, au pharmacien ou à votre aide à domicile de préparer votre pilulier si vous avez vous-même des difficultés à le faire.


• Si vous omettez de prendre vos médicaments aux horaires prescrits :
Disposez ou collez des pense-bêtes à certains endroits incontournables de votre logement, par exemple sur votre table de nuit, le miroir de votre salle de bains, votre chaise de douche ou votre réfrigérateur.
– Si vous devez prendre un médicament à intervalles très précis, mettez le réveil ou demandez à une personne de confiance de vous le rappeler.


En cas d’accident avec des médicaments, informez votre médecin ou le Centre d’information toxicologique en composant le 145 (numéro en service 24 heures sur 24). Indiquez vos nom, adresse, âge ainsi que le nom et la quantité du médicament absorbé et l’heure de la prise, puis suivez les instructions qui vous sont données.


• Conservez vos médicaments dans un endroit auquel vous pouvez accéder facilement, mais hors de portée des enfants (armoire à pharmacie) !


• Les
médicaments soit périmés, soit restés inutilisés après un traitement ponctuel qui vous était destiné doivent être rapportés à votre pharmacien.


En ce qui concerne vos traitements médicamenteux, il importe que vous coopériez bien avec votre médecin et avec votre pharmacien. Plus vous respectez les prescriptions et plus vous faites part de vos observations à votre médecin, plus le traitement a des chances d’être concluant.